Accéder au contenu principal

Revue sur l'eau Micellaire Biphasé Tout en 1 de Garnier

On se retrouve aujourd'hui pour une revue test (oui oui, absolument) sur la dernière née de Garnier, j'ai nommé l'eau micellaire Biphasé Tout en 1. Si tu me suis depuis quelques temps, tu sais que j'ai testé et adoré les huiles démaquillantes. En fait, je te parlais ici de ma routine du soir, où j'utilisais l'huile de noix de coco. Après plusieurs mois d'utilisation, je me suis tournée vers l'huile démaquillante de Caudalie, et je n'ai pas été déçue non plus. Oui, mais voilà, entre les nouveautés et l'envie de tester de nouvelles choses, je me suis dit que j'allais tester cette nouvelle génération d'huile micellaire, et voir s'il est vraiment révolutionnaire, ou s'il fait juste son job.

Le produit

Tout d'abord, on va parler du produit en lui même, avant de te montrer le test en photographie, ce qui sera beaucoup plus parlant que des mots. J'ai appelé ce produit de l'huile micellaire. Tout simplement, par ce que celui-ci est composé de deux phases: une eau micellaire transparente, et une huile orangé. Ce qui m'a particulièrement attiré, en-dehors d'un prix aux alentours de 4€ les 400 mL, c'est le fait qu'on est sensé pouvoir démaquiller tout son visage avec, et que RIEN ne lui résiste. Oui, rien. Ni le mascara waterproof, ni l'eye-liner, ni le rouge à lèvre qui tient pendant des jours, sans parler du fond de teint et autres.

Qui plus, ce produit est sensé être pour les peaux sensibles, et avoir une tolérance optimale. Il n'en faut pas plus pour que je tente l'aventure, avec mes yeux sensibles.
Les deux phases mélangées

Mais, avant de passer à la revue démaquillage, je tiens à signaler une chose. C'est l'odeur. Certaines youtubeuses trouvent que l'huile sent hyper bon. Personnellement, j'ai l'impression quand je l'utilise d'entrer dans une parfumerie. Le parfum est plutôt fort dans la bouteille, mais ne reste pas sur la peau. Ce qui m'a surtout surpris, c'est une présence si forte de parfum, pour un produit qui est sensé être pour peau sensible. Bon, mes yeux et ma peau ne réagissent pas. Mais, je ne suis pas sûre qu'une peau sensible doivent tester ce démaquillant là. (Mais, je me trompe peut-être, si tu as la peau sensible et que tu l'as testé sans soucis, laisse moi un commentaire).

À vrai dire, c'est le seul point négatif de ce produit. L'odeur qui est vraiment trop présente. Sinon, là je vais rompre le suspens, mais les promesses sont tenues. Cette huile micellaire démaquille parfaitement les maquillages smokey, les maquillages waterproof et les rouges à lèvre, comme les rouges sans transfert de Sephora. Donc, c'est plutôt un bon point je dirai. Le seul truc, c'est que le mascara waterproof met un peu plus de temps à s'enlever qu'un mascara normal. Mais, cela n'est pas choquant du tout pour moi, et me paraît normal. Il suffit de laisser le produit poser un peu plus longtemps...

Mais, sans plus tarder je te laisse avec les photos qui parlent d'elles-mêmes. Pour info, j'utilise un coton pour mes deux yeux. Je laisse poser quelques secondes pour laisser le produit agir, puis j'étire. Et là, c'est magique. En un passage, tout est effacé pour le maquillage. Juste "insister", c'est à dire repasser une ou deux fois, sans forcer. Et l'ensemble du mascara est retiré. 

Pour le visage, idem, deux passage sur le visage, et hop démaquillé. Aucun film gras, ni résidus. Bon, après ils disent sans rinçage, tu peux partir te coucher. Ce que je ne fais pas. Quelque soit mon démaquillant, j'utilise toujours un nettoyant derrière, pour pouvoir appliquer ma crème de nuit sur une peau parfaitement propre (c'est peut-être juste psychologique, et pas forcément nécessaire).



Butter Gloss de NYX (revue ici)
Après un seul passage de l'huile micellaire
Maquillage du jour (à gauche fraîchement fait, à droite, après une journée)
A gauche la quantité pour les deux yeux, à droite je laisse poser 10 secondes puis je frotte légèrement
Oeil démaquillé, aucun résidu
Visage démaquillé en moins de 5 minutes
Alors, pour conclure, oui ce produit est génial. Par contre, je ne le rachèterai peut-être pas. Pourquoi? L'odeur. Cela fait plusieurs semaine que je l'utilise, et je ne l'aime toujours pas. Ça et puis, j'ai une autre manière de me démaquiller, plus écologique, dont je vais te reparler bientôt ici. Mais, je ne te dis pas quoi encore...

Posts les plus consultés de ce blog

Savon à froid Fun'ethic, top ou flop ?

Hello, après avoir disparu de la circulation pendant quelque temps, pour cause de soucis de santé, je reviens aujourd'hui pour te parler des savons à froid de Fun'ethic. Car, vois-tu, il y a quelques mois maintenant, j'ai pu participer à un évènement de la marque alsacienne, que je connais déjà depuis quelque temps maintenant. Une soirée très agréable, et fort sympathique, qui m'a permis de rencontrer des blogueuses alsaciennes. Bref, cette petite introduction est juste là pour te dire, que j'ai eu la chance de pouvoir tester un de leur savon à froid : le savon à l'argile. Ayant besoin de finir en premier ma réserve, avant d'en entamer un autre, j'ai pris un peu de temps avant de l'essayer, et de même pour te donner mon avis. Mais après tout, mieux vaut tard que jamais...

Astuce : alternatives économiques et écologiques pour faire le ménage!

--> Aujourd’hui, on se retrouve pour parler d'astuces pour le ménage, économique et bon pour l'environnement. Lorsque j’ai découvert ces 3 produits, et encore, j’exagère en disant "découvert" (puisque je connaissais déjà), je me suis dit : "mais oui, mais c’est bien sûr!". Mais de quoi je parle, me diras-tu ? Du savon noir, du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc, ou d’alcool. Mais, passons tout de suite au vif du sujet, et comment je m’en sers.

Réglementation cosmétique européenne: Vrai du faux

Je me suis retrouvée plusieurs fois à lire des commentaires sous des vidéos ou des articles, et certains m'ont fait lever les yeux au ciel. Notamment des : "Non mais cette marque là, elle teste sur les animaux et ce n'est pas bien". Et je me suis rendu compte qu'un certain règlement européen sur les cosmétiques était passé à l'as concernant la beauty sphère. Et je trouve ça assez navrant, tout comme le fait qu'on s'acharne sur certaines marques de cosmétiques, alors qu'elles ont fait partie des marques pionnières pour trouver une alternative aux tests sur animaux.